Appel à collaboration

Date 14 décembre 2011

Après avoir traduit en ligne le commentaire de Donat à Térence, nous avons l’intention d’en donner une nouvelle édition critique, reposant sur la tradition manuscrite de ce texte (42 témoins identifiés). De fait, nous avons besoin de collaborateurs pour collationner ces témoins selon les normes de la TEI.

Vous trouverez ci-après quelques informations supplémentaires sur ce projet.

 

En quoi consiste notre projet ?

Ce projet s’inscrit dans la continuité de notre programme en ligne « Hyperdonat, édition électronique du commentaire de Donat aux comédies de Térence » (http://hyperdonat.ens-lyon.fr/ et http://hyperdonat.hypotheses.org/), initié en 2006. Ce projet s’est voulu d’abord seulement une traduction française, accompagnée d’annotations, à partir de l’édition papier de Wessner (Teubner 1902-1905). Mais, au cours de nos travaux, nous avons réalisé que l’édition elle-même restait assez problématique, notamment pour ce qui est du faible nombre de manuscrits effectivement utilisés par Wessner, du trop grand crédit apporté aux conjectures humanistes (surtout celles d’Estienne 1529), et du manque d’attention prêtée au sens des scholies. Pour le seul commentaire du Phormion, l’examen d’une quinzaine de manuscrits nous a conduits, par rapport à l’édition Wessner, à plus de 500 changements (parfois très importants) qui nous font revenir généralement à la tradition manuscrite en dépit des corrections humanistes ou modernes. Nous pensons désormais que les prochaines étapes de notre travail doivent être de :

- donner une nouvelle édition du texte en utilisant à la fois la tradition manuscrite dans son ensemble et des outils d’édition numérique.

- fournir des lectures multi-choix, incluant un ou plusieurs témoins, une ou plusieurs zones de texte, des outils de visualisation et d’indexation.

 

Pourquoi cette édition ?

Nous pensons que le texte de Donat pourrait être un bon échantillon pour poursuivre les recherches dans le domaine de l’édition numérique critique de textes anciens dont la transmission est difficile (grand nombre de témoins, lacunes ou textes corrompus, etc.). Un simple coup d’œil sur les manuscrits montre combien les difficultés sont grandes concernant un texte trop souvent considéré comme non modifiable en raison de :

1- l’ordre et le contenu des scholies,

2-le traitement des matériaux grecs,

3-les frontières floues dans les manuscrits entre scholies et lemmes,

4-la fréquente utilisation de fragments de textes républicains que nous connaissons seulement par cette voie,

5-les lacunes existant dans une partie de la tradition,

6-la dépendance à une tradition de manuscrits aujourd’hui perdus, tels que les Mogontiacus, Carnotensis et Cuiacensis,

7-la datation tardive de la plupart des manuscrits (15e siècle : 40 des 42 témoins), contenant une contamination massive entre les témoins, et des interpolations humanistes,

8-le lien très flou existant entre ce matériau et des gloses sur Térence, incluses dans des manuscrits de Térence.

Pour toutes ces raisons, nous considérons que la nouvelle édition :

1-doit inclure un examen de toute la tradition manuscrite

2-doit fournir une visualisation de l’histoire de ce texte plus que ne le ferait un stemma

3-doit permettre au lecteur de réorganiser les manuscrits en fonction de sa propre vision de la tradition (par exemple, en incluant seulement les lectures ne venant que de tel ou tel témoin) et de visualiser pour chaque demande non seulement le texte mais aussi les différentes lectures et leurs relations mutuelles.

C’est la raison pour laquelle nous estimons qu’une édition critique en ligne permettra aux chercheurs d’améliorer leurs connaissances non seulement du texte de Donat, mais aussi des mécanismes de la tradition concernant la littérature technique au Moyen Age et à la période humaniste. Voir les études de Reeves.

Nous pensons aussi que ce projet pourrait prendre place dans le récent débat sur les méthodes numériques d’ecdotique. Voir le recueil TEI des résumés de Würzburg 2011 (http://www.zde.uni-wuerzburg.de/fileadmin/04100700/_temp_/TEI_Book_of_Abstracts.pdf).

Par exemple, l’utilisation de l’encodage TEI permettra de focaliser l’attention non seulement sur les leçons, mais aussi sur le support lui-même, en signalant la notification des sauts de ligne, des signes délimitant les scènes, les actes, les personnages, les scholies, les mots autonymiques, les abréviations et tous types de notes techniques. Nous pensons qu’une partie de ce matériel peut aider à interpréter les variations importantes dans la tradition manuscrite ou peut permettre de comprendre comment et pourquoi ces variations ont eu lieu. L’utilisation de la visualisation de ces informations, recueillies par le biais de l’encodage TEI des témoins, est un élément essentiel de notre projet. Elle implique le développement d’outils de collecte, de coordination et de recherche de cette information pour des usages dédiés à la recherche.

 

Qui peut collaborer ?

Tout chercheur intéressé par le commentaire latin / grec, l’édition de textes en latin, ou la grammaire antique. Aucune connaissance préalable de l’encodage TEI n’est nécessaire ; feuilles de style et directives seront données à tous les collaborateurs, avec des outils appropriés pour le matériel d’encodage. Un forum en ligne sera créé afin de résoudre presque en direct les difficultés liées à l’usage des outils ou du matériel. Les collaborateurs pourront collationner l’intégralité d’un manuscrit, ou seulement ce qui concerne une pièce de théâtre, ou éventuellement une partie du commentaire d’une pièce sur plusieurs témoins. Nous examinerons chaque proposition avec soin et donnerons dans un court délai une réponse en fonction des propositions.

 

Comment répondre ?

Si vous voulez répondre à cet appel, veuillez envoyer un e-mail à l’adresse suivant :

christian.nicolas@univ-lyon3.fr, en indiquant :

1-Votre nom et votre affiliation

2-Un court CV (qui précise vos travaux précédents ou en cours sur des sujets en lien avec le projet)

3-La part que vous comptez prendre dans notre projet

4-Toute information supplémentaire que vous considérez utile pour nous.

À ce stade, il n’y a pas de véritable date butoir pour l’envoi de vos collations. Les délais et le calendrier du projet seront discutés avec les collaborateurs. Comme le procédé d’encodage peut être long, nous recommandons le choix d’un corpus ciblé.

 

Comment allons-nous travailler ?

1-Les collaborateurs fourniront des classements et des remarques au sujet d’un témoin ou d’une partie de la tradition sur une plateforme privée en ligne, comprenant un forum de discussion en ligne entre collaborateurs. Des photographies numériques ou pdf de manuscrits seront fournis par notre équipe, à nos frais. Si, pour certains manuscrits, aucune reproduction n’est disponible, nous adresserons des demandes, à nos frais, aux bibliothèques concernées pour la numérisation des manuscrits.

Les manuscrits devront être strictement collationnés selon les normes et les règles qui seront incluses dans la feuille de style et le cahier des charges. Les collations effectuées sans respect de ces règles ne seront pas publiées. Chaque note, description et information sur un manuscrit non-inclus dans la feuille de style peuvent être envoyées dans un fichier Word en pièce jointe.

Pour des détails omis dans la feuille de style, vous adresserez vos questions sur le forum dédié, afin de permettre à d’autres membres de la communauté de proposer leurs réponses. Les concepteurs de l’édition choisiront, en conformité avec les réponses fournies, la solution qu’ils trouvent la plus appropriée.

2-Dès qu’elles seront disponibles, les collations pourront être visualisées sur un site privé, dans le but d’être comparées et triées.

3-Lorsque tous les éditeurs se seront mis d’accord sur un texte ou une partie du texte, nous publierons ce texte en tout ou en partie sur notre site. Chaque collaborateur sera inclus dans l’équipe d’édition, en tant que membre, et sa partie du travail sera clairement identifiée. Bien sûr, nous avons également besoin de traductions du texte latin Hyperdonat, principalement en anglais, allemand, espagnol et italien ; les contributeurs sont les bienvenus.

 

 

 


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utilisez ces balises :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">