Biblissima- inauguration du projet- 31 mai 2013

Le 31 mai 2013, l’équipex Biblissima a inauguré à l’IRHT le lancement du projet dans les murs de l’IRHT (Iéna, Paris). Le projet prend place dans le campus virtuel Condorcet, disponible à l’adresse suivante: http://www.campus-condorcet.fr/campus-condorcet/La-politique-scientifique/L-Equipex-Biblissima/p-642-Une-nouvelle-bibliotheque-des-bibliotheques-.htm

Le programme de cette journée d’inauguration est disponible sur le site de l’IRHT: Journée Biblissima 31 mai 2013 Invitation déf

HyperDonat s’est rendu à cette journée et vous en propose un compte-rendu. (les informations nécessaires pour répondre à l’appel à projet et constituer le dossier sur le site du campus):

10h30 A.-M. Turcan-Verkek (responsable du projet)

Dans l’idée catalogue de Sanderus puis de Bibliotheca bibliothecarum noua et Montfaucon

Deux définitions majeures pour Biblissima :

–          Un contenant : observatoire

  1. Coordination entre bases de textes : Gallica, bvm et bvh
  2. Cluster de base de données
  3. Boîte à outils conçue comme un atelier d’édition : tutoriels par exemple

–          Un contenu : des données apportées par les partenaires choisis : voir liste sur site

  1. Ces données sont orientées en fonction de thématiques. Pour le partenaire IRHT, projet de mise en ligne des fiches. Les thématiques concernent : les bibliothèques juives d’Europe, bibl. byzantines, archives, catalogue de ventes du 18eme etc
  2. Un appel à manifestation voir ci-joint
  3. Mise en ligne de corpus : inventaire de la bibl du mont saint michel (univ de Caen) et la bible de Montfaucon puis la bible glosée

Idée : éviter la prolifération désordonnée/ Contrepartie pour la BM, organisation d’une école d’été pour mise en valeur et communication sur les travaux.

10H30 M. Bonicel (BnF)

Etude en cours pour les outils fournis par Biblissima

-recensement des sources déjà disponibles à travers : Gallica, BVM, BVH ; editions electroniques en TEI, fichiers d’autorités qui émanent des catalogues de bibliothèques (EAD, MARC) et les bases de données sous forme SQL, XML, Access, PHP,

Le portail Biblissima permettra d’offrir :

-une consultation fédérée

-un dialogue des sources entre elles

Notion clé d’interopérabilité

Moyens ?

Leur étude des exports de données fait ressortir un schéma vertical de la construction des projets : des data images ou texte sont exploitéés par des indexs et des tools, qui sont gérées par un website (une interface)

Leur idée est de croiser les couches et de faire éclater cette verticalité pour pouvoir décoller l’utilisation de la visualisation

Outils ?

Sharedcanvas= modèle de données via un fichier XML

Ce modèle relève du méta et permet de décrire précisément ses propres contenus

Ce canevas va permettre de créer des liens grâce à des identifiants pérennes.

Les modèles proposés sont libres et susceptibles d’évoluer

D’un côté un canevas qui cible (targets) un body text, un body image etc

Les différentes fichiers ou éléments décris sont stockés et appelés « manifestes ».

IIIF (triple IF) = International Image Interoperability Framework

Le gros problème pour les chercheurs: impossible de comparer deux images entre elles

Car il faut pouvoir afficher des fichiers très lourds.

Objectif encore une fois décoller utilisation de la visualisation

Au départ on a un archivage pérenne (TIFF = lourd) et des log de conversion du type JPEG 2000.

Vient un serveur images/Viendrait se greffer API IIIF/ Puis client image= découpage en tuiles qui gèrent les demandes du client /Et visualiseur qui est l’interface

Ce visualiseur doit pouvoir manipuler celui des autres c’est-à-dire qu’une demande dans la british library devrait permettre d’interroger BNF

Leur feuille de route : wiki interne/ ontologie/ tests/ questionnaire d’usage XML/ développement d’un encodeur libre en f° des usages/ prototypes déjà interopérables : Caen, florus dispersus, charles V, mss enluminés

11h30 Florent Palluault (MCC)

Ce qui existe déjà :

  • Signalement et description des mss : Patrimoine écrit (MCC), DRAC, ABES
  • Numérisation (IRHT, BSN 5, Europeana Regia)
  • Edition de docs anciens
  • Projet ANR de corpus

Les objectifs 

alimenter le corpus en ligne, alimenter les données de provenance, création de description, numérisation et mise en ligne, alimentation de corpus textuels.

Opérations :

  1. Numérisation= interopérabilité qui nécessite un traitement de l’information, une conversion des formats
  2. Production de métadonnées descriptives
  3. Création et traitement des données de provenance
  4. Encodage des catalogues anciens

= ce qui est visé c’est l’histoire des textes et la transmission

Appel a manifestation

×        -pas de subvention (c’est Biblissima qui dépense en fonction des projets : l’argent va aux partenaires désignés qui sous traitent les segments d’opération).

×        Budget entre 10000 et 80000 EUR pr les projets sup a 40000 obligation pr la BM ou autre institution détentrice des fonds d’organiser une école d’été

×        Pour 2013 3 à 6 projets retenus

Eligibilité

Etablissements partenaires de conservation et une équipe de recherches

Sélection par le comité de direction et le conseil scientifique qui fixe le montant alloué et la répartition des tâches entre les partenaires

engagements

  • Les porteurs du projet s’engagent à fournir les documents nécessaires au projet et à suivre le déroulement des opérations.
  • Mise en œuvre des partenaires Equipex : vacataires, matériel, plusieurs marchés peuvent être ponctuellement engagés.
  • Pool Biblissima s’engage à fournir outil encodage XML et interopérabilité.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *